ROMY SCHNEIDER

Publié le 17 mai 2019

Etiquettes :

Ecouter sa voix

00:00
00:00
  • Romy Schneider 00:00

Extrait de “Radioscopie”, animée par Jacques Chancel, 13 mars 1970

Romy Schneider

Née le 23 septembre 1938 à 22h05

à Vienne (Autriche)

Thème astral

Portrait astrologique : ROMY SCHNEIDER , UNE PIONNIERE

L’accent et la voix sont doux, et subjuguants . Romy Schneider, c’est une époque, celle des années 70. Romy Schneider , c’est un symbole, celui de la femme libre, qui s’émancipe , qui fait des choix personnels , toujours courageux , souvent douloureux . Derrière le sourire mélancolique de l’actrice , se cache comme une nostalgie , un regret perpétuel , une désillusion , une déception . On entend pourtant parfois dans ses films ou ses interviews ,  ses éclats de rire , assez cristallins , qui semblent mieux la relier au monde , la rendre plus vivante . Moins symbolique.

Le thème natal de Romy Schneider est à la fois simple et complexe. Simple parce que l’amas planétaire  en maison IV (cinq planètes), celle des racines, constitue  l’essentiel de sa problématique. Complexe parce que cet amas planétaire évoque beaucoup de contradictions, qui ont dû faire vivre à la femme qu’elle était des tiraillements dignes de tempêtes.

                                  Racines

La question des racines , donc ,  est fortement posée chez Romy Schneider: Mercure, le maître de IV en IV et en domicile (Vierge), est cependant accompagné de deux autres planètes,   Mars et Neptune,  plus ou moins à l’aise dans ce signe. Le Soleil et la Lune sont aussi en maison IV, mais pas dans le même signe. Or les deux luminaires Soleil et Lune représentent vraiment la native.  Leur position au commencement du signe de la Balance l’isole ET la fortifie. Mercure est certes fort dans le thème de Romy, et la pousse à rechercher une solide sécurité. Mais il est mis en difficulté par la proximité de Mars et de Neptune qui l’empêchent d’accéder à cette sécurité. Elle n’y trouve pas la sérénité dont elle a besoin. Et elle en a particulièrement besoin.

                                Pionnère

Elle naît très insécurisée: à la Nouvelle Lune (conjonction parfaite Soleil-Lune), une Lune qui renouvelait au commencement d’un nouveau signe,  à 0 degré et quelques poussières en Balance, un signe cardinal, pionnier, qui ouvre une nouvelle saison et qui représente une nouvelle  étape pour la native, celle de la rencontre avec l’autre. Cela fait beaucoup de champs d’expérience à ouvrir, seule. Observons encore sa maison IV . L’amas planétaire  en Vierge se double d’un ascendant Cancer dont le maître, la Lune, est en maison IV, ce qui suggère un impérieux besoin de racines et de sécurité.  Deux planètes féminines gouvernent le Soleil (Vénus) et l’Ascendant (Lune) et ne dotent pas la native d’une forte combativité .

                                     Dualité

Il y a en fait comme un conflit, ou plutôt une rivalité entre les deux luminaires de l’actrice. Le Soleil de Romy est fort, et  la Lune est au service de celui-ci. L’actrice doit dépasser ses racines, pour en construire d’autres, les siennes, personnelles, encore nourries de ses origines mais choisies par elle. Sa Vénus n’est-elle pas en maison V (lieu de l’estime de soi) et en Scorpion, signe autrement plus combatif que celui de la Balance, et conjoint au Noeud Nord?

                          Lune versus Soleil

Et pourtant, le Soleil semble rester prisonnier de cette maison IV du fait de la position de la Lune, maîtresse d’Ascendant,  et en aspect conflictuel avec celui-ci, qui insécurise Romy. C’est une situation difficile à vivre pour un Soleil Balance, que d’être pris dans cette fusion Lune/Soleil. L’image maternelle apparaît comme pregnante pour Romy.

                 L’amour ou l’impossible équilibre

Et ce ne sont pas ses amours qui lui ont permis de trouver un nid d’équilibre, une sorte de boussole. Romy Schneider est une séductrice, une vraie, charmeuse, sensuelle. Ses relations sentimentales  sont très tourmentées, ne la laissent pas en paix, et quand elles évoluent vers le mariage, donc la stabilité, Romy a pu se sentir “plombée”, empêchée, comme alourdie.

Romy Schneider a quitté par choix la série des “Sissi” qui l’ont rendue célèbre dans le temps et dans l’espace. Elle a incarné ensuite au cinéma, avec Claude Sautet et d’autres réalisateurs, une autre femme, plus proche de celle qu’elle voulait être. 

                                                                       Nathalie,

Je suis NATHALIe, votre astrologue