Lunaison du 28 juillet 2022 : le Soleil et Vénus protègent notre été

Nous y voilà, à la meilleure Nouvelle lune de l’année ! En tout cas, c’est que nous invite à penser la chaîne planétaire de cette lunaison. Homogène, longiligne, avec un Soleil dominant, un niveau de profondeur important et apaisant… Que demander de plus, au coeur d’une année si peu agréable, qu’une lunaison de première catégorie ? La redoutée/redoutable conjonction entre Mars, Uranus et le Noeud lunaire Nord qui se fera début août semble absorbée sans dégâts par cette longue chaîne planétaire. A voir, à suivre…

On va faire bref ! Inutile de se plonger dans de longues explications et démonstrations ! Donc d’un côté rien que du bon, et de l’autre deux (petits) couacs – aucune chaîne planétaire n’est parfaite – avec un Mercure en refuge très haut dans la chaîne et un Neptune qui flotte en apesanteur, seul à côté du pôle principal. Gros plan sur une chaîne planétaire comme on aimerait en avoir plus souvent.

Pour découvrir toute l’interprétation de cette lunaison estivale, à partir de sa chaîne planétaire, en accès libre et gratuit, cliquez sur le lien suivant : https://ciel-et-toiles.fr/lune-07-22

Je vous souhaite une excellente lunaison, et un très bel été.

Nathalie, Ciel et toiles

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn